Vivre à Domfront-en-Poiraie

« La vraie fin de la politique (...) est de rendre la vie commode et les peuples heureux. »
(Bossuet – Discours sur l'histoire universelle)

Notre commune

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 6 mars 2015
Informations diverses - Notre commune
0
Autant le savoir, le maire de La Haute-Chapelle répond désormais directement au courrier adressé au conseiller général sortant. C'est pour le moins curieux sur la forme :

Sur le fond, en tout cas, les électeurs du lotissement communal sauront à qui s'adresser si la dizaine de tracteurs agricoles et la quinzaine de bétaillères attendus, sans compter les vaches et les badauds, gênent leur tranquillité ou détériorent leurs trottoirs le 27 juin prochain.

Quant à moi, je conserverai au frais les excellentes bouteilles de Beaujolais produit par mon beau-frère, viticulteur à Romanèches-Thorins. Je me proposais d'en offrir quelques douzaines aux organisateurs et aux lauréats des concours du comice. Tant pis, nous les garderons pour une autre occasion.

A moins qu'avec les amateurs, nous ne décidions de les boire un jour en trinquant à la santé du maire, afin qu'il puisse nous distraire très longtemps avec ses facéties coutumières...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 26 avril 2015
Informations diverses - Notre commune
0
On dirait que les habitants de La Haute-Chapelle auront bientôt 6 éoliennes dans leur champ de vision. Cela devrait intéresser notamment les habitants du bourg et du lotissement communal.

La préfète de la Manche vient en effet d'autoriser la construction de 6 de ces aérogénérateurs électriques, de 152 mètres de haut chacun, sur le territoire des communes de Ger et de Saint-Georges-de-Rouelley.

L'exécution des permis est pour l'instant conditionnée à une enquête publique dont le calendrier n'est pas encore connu.

D'ici là, n'hésitez pas à vous renseigner sur le site de l'"Association pour le développement durable du Domfrontais et des environs" où l'on tâchera de vous fournir toutes informations utiles.

Pour ma part, je me tiens à la disposition de tous ceux qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur ce dossier, sans avoir à lire toute la documentation qui existe déjà sur ce sujet.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 4 juin 2015
Informations diverses - Notre commune
0
Un certain hasard me fait découvrir l'existence d'un nouveau site internet sur notre commune.

Je me félicite que mes exhortations, lors de la dernière campagne des municipales, à mettre en place un tel site à La Haute-Chapelle ne soient pas restées lettre morte et je souhaite longue vie et un plein succès au nouveau et très sympathique confrère.

Je me permets cependant d'émettre un certain regret. Le bandeau qui illustre ce nouveau site fait en effet apparaître des aérogénérateurs électriques industriels. Ceci montre que quelques-uns par ici n'ont pas encore compris que l'économie de ces engins repose exclusivement sur le fait que tous les abonnés d'EdF doivent, à l'occasion de chaque facture, payer une somme qui ira croissant pour subventionner les promoteurs éoliens. En réalité, ces derniers amassent très rapidement des fortunes colossales, souvent transférées vers des paradis fiscaux. Quant aux agriculteurs sur le fond desquels ces engins sont érigés et aux collectivités territoriales concernées, il est dommage qu'on leur dissimule qu'ils ne toucheront que des miettes par comparaison et que, lorsque, le jour venu, il faudra démonter ces engins, le promoteur sera injoignable, physiquement et juridiquement. Ils se préparent ainsi des lendemains qui déchantent.

Il peut donc sembler fâcheux que nos concitoyens puissent être invités à applaudir naïvement et de bonne foi l'érection de ces machines très imposantes qui n'apportent, en réalité, compte tenu de la façon dont ces dossiers sont montés, aucune solution économique sérieuse aux problèmes réels de la transition énergétique et de l'avenir de la ruralité.

Ceci montre que la désinformation a encore de beaux jours devant elle. Avec quelques autres personnes un peu mieux informées de la triste réalité du problème, je tâcherai de le faire comprendre localement. Cela prendra du temps et supposera de la part de mes interlocuteurs un peu d'écoute et, si possible, de réflexion.

Je suis sûr qu'ils en seront capables car il y va des lendemains que nous préparons tous, dans les responsabilités qui sont les nôtres, familiales, associatives ou électives, pour nos enfants.

Jean-Louis BUTRE
rédigé le dimanche 6 septembre 2015
Informations diverses - Notre commune - Politique locale
0
Bonjour

Le Figaro Magazine a publié le 5 septembre 2015 un important dossier concernant l'éolien.

Le document pdf est consultable et téléchargeable sur les sites de la FED et d'EPAW.

Bonne lecture !
Cordialement,
JL Butré

P.S. : je vous suggère de donner aux maires et aux élus pro éoliens un exemplaire de ce dossier.

Pïerre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 30 octobre 2015
Notre commune - Politique locale
0
J'ai assisté hier soir à une séance du conseil municipal de Domfront dans une salle surchauffée...

29 octobre 2015.

... par ses radiateurs, ce qui m'a valu de piquer quelques petits roupillons en cascade.

Est-ce pour cela que, lorsqu'il a été question de fusionner les communes de Domfront, La Haute-Chapelle et Rouellé, je n'ai entendu ni le nom de la commune nouvelle ni la moindre indication sur les incidences fiscales de cette décision ? En revanche, je sais tout sur le nombre astronomique de conseillers de la nouvelle collectivité locale : aucun ne sera laissé sur le bord de la route (au moins pendant un temps certain). C'est sans doute comme cela qu'on fait des économies dans ce pays.

Certes, je ne suis pas du tout physionomiste, c'est une véritable catastrophe qui me vaut de nombreux incidents. Mais je n'ai vu dans la salle aucun représentant des conseils municipaux de La Haute-Chapelle ni de Rouellé. Curieux.

J'ai quand même reconnu mon maçon local favori, le sympathique et efficace M. PICAULT (cf les tomettes du fournil de la ferme), et appris ainsi qu'il était conseiller municipal de Domfront :

20 octobre 2015.

Pïerre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 9 décembre 2015
Notre commune - Politique locale - Conseil municipal
0
Comme un imbécile, j'ai raté la séance de conseil municipal d'hier où s'est formalisée la décision de fusionner Domfront, La Haute-Chapelle et Rouellé. J'étais au ciné, où j'ai d'ailleurs vu un très bon film que je recommande.

Roger GRIPPON que j'ai appelé ce soir pour le féliciter m'a appris que le nom de la commune nouvelle sera Domfront-en-Poiraie. Je trouve que c'est un très beau nom.

Donc longue vie à Domfront-en-Poiraie et bravo à tous ceux qui en ont permis la naissance !

P.S. : Voici la une du "Publicateur" de demain qui annonce l'événement :

Le Publicateur Libre
rédigé le mercredi 16 décembre 2015
Notre commune - Politique locale - Conseil municipal
0

N.D.L.R. : Je persiste à trouver que c'est pourtant un très joli nom. Mais je lirai avec curiosité le point de vue des opposants.

En attendant, voici les commentaires que j'ai portés sur la "page Facebook" du "Publicateur" :

(début de citation)

Certes, il aurait pu, et sans doute dû, y avoir un minimum de consultation, ou au moins d'information, de la population avant que ce nom n'apparaisse. Mais pourquoi rechercher constamment la polémique alors que ce nom se borne à rappeler une spécificité positive de Domfront et du Domfrontais. Les opposants souhaiteraient-ils qu'il n'y ait plus de poiriers dans le Domfrontais et encourager tous ceux qui, déjà, les font disparaître ? Ou leur souci est-il, une fois de plus, et à défaut d'avoir la moindre idée positive à avancer, de râler encore de façon stérile ? Je les encourage pour ma part à prendre, si possible, un peu de recul sur l'événement. Et à faire preuve, si ce n'est pas trop demander, d'un peu de hauteur de vue. Cela ferait du bien à tout le monde, semble-t-il.

J'ajoute que le rapprochement communal a dû être mené en un temps record et sous contrainte forte. Si l'on veut polémiquer, je me permets de suggérer d'autres terrains qui me semblent un peu plus porteurs : par exemple, pourquoi ne pas se demander pour quelles raisons des maires de communes voisines, pourtant vice-présidents de la communauté de communes (avec les indemnités attachées à ces postes) ont-ils refusé le rapprochement communal proposé ? N'ont-ils pas fait perdre, sans raison valable, à leurs administrés l'opportunité de bénéficier de dotations de l'Etat ? De tels élus peuvent-ils être qualifiés de lucides et peut-on dire qu'ils servent bien leurs administrés ? Je vous laisse y réfléchir...

Pour en avoir discuté avec Roger GRIPPON, maire de La Haute-Chapelle, je sais qu'il n'est pas facile pour un élu de s'orienter vers une fusion communale. Plutôt que de râler sur le nom de la commune nouvelle, je propose que nous adressions nos félicitations à tous les élus qui ont su faire le bon choix pour leurs administrés. Pour ma part, je le fais avec plaisir !

(fin de citation)

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 5 janvier 2016
Informations diverses - Notre commune - Politique locale
0
La réunion prévue ce soir à propos de la commune nouvelle de Domfront-en-Poiraie a permis d'informer la population sur ce projet courageux devenu réalité.

Un regret au passage : que cette occasion n'ait pas permis d'instaurer le rite d'un pot au poiré à la fin de toute réunion publique sur le territoire considéré.

Heureusement, il paraît qu'il devrait encore être possible d'améliorer les choses, là comme dans un certain d'autres domaines plus techniques sur lesquels je m'en voudrais d'insister à ce stade mais que nous pourrons évoquer de nouveau ultérieurement.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 10 janvier 2016
Informations diverses - Notre commune
0
Vœux du maire délégué de La Haute-Chapelle hier, en présence, entre autres, du maire de la commune nouvelle de Domfront-en-Poiraie, de la conseillère départementale et régionale ainsi que de la sénatrice de l'Orne :

9 janvier 2016.

Le poiré servi à l'issue de la cérémonie était excellent puisqu'il est produit par Rémi LIOT, conseiller municipal de la commune nouvelle et exploitant à La Haute-Chapelle.

A noter que Bernard SOUL remet le couvert vendredi prochain à 18 heures à la salle André-Rocton.

On viendra avec plaisir !