Vivre à Domfront-en-Poiraie

« La vraie fin de la politique (...) est de rendre la vie commode et les peuples heureux. »
(Bossuet – Discours sur l'histoire universelle)

Message #227

Festival Alphapodis
rédigé le mardi 17 octobre 2017
Informations diverses - Notre commune
On s'revoit quand ? <3 ? Captations vidéo : Jacky Nox - Mickaël Auffret ? Montage : David Antunes ? Musique : FEM - Mathematical (Jusaï remix)

N.D.L.R. : On pourra en rediscuter à l'occasion.

Le fait est que, de mon côté, je mettais en balance le "festival Alphapodis" (deuxième édition donc) et la possibilité pour la Chaslerie de se mettre sur les rangs pour la prochaine édition de "Plantes en fête", après son départ du manoir voisin de la Guyardière. Mais j'ai appris ce matin qu'il pourrait y avoir, à la mise en œuvre de cette deuxième idée, des obstacles pratiques, en termes de parking notamment, qui pourraient expliquer une part de la réticence de certains des organisateurs.

Or il est incontestable que le succès de telles manifestations repose, avant tout, sur la compétence et l'enthousiasme des associations organisatrices. De ce point de vue, "Alphapodis" et "Plantes en fête" me paraissent également dignes et capables de prendre en charge de tels raouts dans le cadre de notre manoir favori.

Donc je demeure à la disposition de l'une ou l'autre équipe pour étudier sur le terrain, quand ils le voudront, comment favoriser le plein succès de leurs prochaines initiatives ; en effet, il n'échappe à personne, apparemment, qu'un terrain de camping, par exemple, offrirait, pour ce genre de manifestations, un cadre moins agréable, à beaucoup d'égards, qu'un manoir bien ancré dans le terroir local.

N.D.L.R. 2 (du 20 octobre 2017) : En réalité, l'argument du parking ne vaut rien. J'ai vu ce matin la taille du parking qui était mis à la disposition du public à la Guyardière. Il ne fait pas de doute que nous ferions au moins aussi bien à la Chaslerie.

Je suppose que certains organisateurs mettront en avant la fréquentation de 10 000 visiteurs qu'ils n'hésitent pas à affirmer dans la presse locale. Vaste blague ! En réalité, beaucoup de choses dans une telle attitude démontrent un sens de l'outrance et de la gonflette très remarquable.

A l'évidence, la bonne foi n'est pas également distribuée dans le secteur. Pour préférer s'entasser sur un camping de 30 emplacements environ plutôt que bénéficier du cadre de notre manoir favori, c'est sûr qu'il faut avoir un mode de raisonnement assez particulier, au minimum.

Commentaires