Vivre à Domfront-en-Poiraie

« La vraie fin de la politique (...) est de rendre la vie commode et les peuples heureux. »
(Bossuet – Discours sur l'histoire universelle)

Message #226

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 7 octobre 2017
Informations diverses - Notre commune

Une animation annuelle locale se déroulera ce week-end, pour la vingtième et dernière fois, au manoir de la Guyardière, un beau cadre sis sur le territoire de la commune nouvelle de Domfront-en-Poiraie.

Après avoir pris connaissance de cette information dans le dernier numéro du "Publicateur Libre", j'ai proposé à la présidente de l'association qui organise ce "Plantes en fête" de transposer cette réussite dans le cadre du manoir de la Chaslerie, sis sur le même territoire. J'ai mis en avant le fait que mon épouse, Carole, serait très prochainement à la retraite et qu'avec le caractère œcuménique que tout le monde lui reconnaît, elle saurait assurer le succès du relais dans un cadre qui, à l'évidence, y serait parfaitement adapté.

Mme MORELLO m'a, si j'ai bien compris, gentiment éconduit. Tout donne à penser qu'elle obéit, ce faisant, à des voisins qui, depuis 26 ans, ont, de mon point de vue, brillé par une jalousie morbide et immédiate, de notoriété publique, à l'égard de tout ce qu'ils interprètent comme pouvant porter ombrage à l'idée qu'ils se font de leur importance locale. La situation est d'autant plus cocasse que c'est à la Chaslerie, lors de la première A.G. de l'association des amis dudit manoir, que le mari de ce couple si sympathique avait pompé l'idée d'une telle manifestation. Il l'avait fait d'autant plus facilement qu'à l'époque et en l'état du chantier, je ne pouvais l'y mettre en œuvre.

Tout cela serait assez médiocre, il faut bien le dire, mais pas vraiment surprenant, si du moins nous doutions que le bon sens ne finisse par l'emporter, tôt ou tard, dans l'intérêt bien compris de cette charmante manifestation et afin de favoriser, dans les meilleures conditions possibles, le rayonnement de Domfront-en-Poiraie.

Commentaires