Vivre à Domfront-en-Poiraie

« La vraie fin de la politique (...) est de rendre la vie commode et les peuples heureux. »
(Bossuet – Discours sur l'histoire universelle)

Conseil municipal

Le Publicateur Libre
rédigé le vendredi 22 janvier 2016
Informations diverses - Notre commune - Politique locale - Conseil municipal
0
Commune nouvelle. Après 12 jours sans dirigeant, Domfront-en-Poiraie retrouve un maire
Bernard Soul a été réélu maire de Domfront-en-Poiraie lundi 18 janvier. La commune nouvelle était restée douze jours sans dirigeant. Le point.

Bernard SOUL et ses adjoints.

N.D.L.R. : Ces péripéties seront vite oubliées. On espère simplement qu'à l'avenir, l'administraaaâââtion veille mieux à ne pas faire perdre de temps aux élus.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 5 février 2016
Notre commune - Conseil municipal
0
De l'article paru hier dans le "Publicateur Libre"...

... je retiens la composition des commissions municipales désormais au travail à Domfront-en-Poirée.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 8 avril 2016
Politique locale - Conseil municipal
0
J'ai assisté hier soir à une séance du conseil municipal de Domfront-en-Poiraie. A l'ordre du jour, une présentation que j'ai trouvée intéressante par Marc Gayrard, de la société Finagaz, du projet d'alimentation de la ville en gaz propane en réseau.

Le budget était présenté ensuite mais là, j'avoue que j'ai bien roupillé.

Ville de Domfront
rédigé le lundi 23 mai 2016
Informations diverses - Notre commune - Conseil municipal
0
Revitalisation du centre-bourg : quatre projets retenus par l’État !

L’annonce a été faite lors du dernier conseil municipal jeudi 19 mai dernier. Quatre projets d’urbanisme ont été retenus dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’État en janvier.
1.Le réaménagement du carrefour de la porte d’Alençon.

2.Le réaménagement de la rue des Fossés-Plisson.
3.La rénovation et la mise aux normes de l’immeuble dédié aux associations rue de Godras.
4.Le transfert de la médiathèque dans l’ancien palais de justice.

Des travaux subventionnés par l’État

Pour ce qui concerne la commune de Domfront en Poiraie, les travaux pour la route d’Alençon sont estimés à environ 1,280 million € ; 800 000 € pour l’immeuble rue de Godras et 510 000 € pour la rue des Fossés-Plisson. Ces trois projets pourraient recueillir 850 00€ de subventions de l’État.

Pour le volet communautaire, le transfert de la médiathèque dans l’ancien palais de justice est évalué à 1,698 million €. L’État pourrait verser 300 000€ de subventions.

Une réunion publique

Une réunion publique est programmée vendredi 10 juin à 20h au CAL, à Domfront, rue Laharpe, en présence des élus et du cabinet d’urbanisme La Fabrique urbaine. Le cabinet d’urbanisme reviendra sur sa démarche et ses conclusions.

Plusieurs mois de travail en amont

Ces quatre projets font partie des préconisations formulées par l’agence d’urbanisme La Fabrique urbaine qui travaille depuis 2015 à une grande étude sur la revitalisation du centre-bourg avec l’Établissement public foncier de Normandie.

Les autres travaux envisagés seront maintenus mais plus étalés dans le temps.

N.D.L.R. : Très vives félicitations à tous les membres du conseil municipal de Domfront-en-Poiraie, dirigé par Bernard SOUL, élu dynamique, non sectaire et qui sait travailler en équipe !

Christophe de BALORRE
rédigé le samedi 11 mars 2017
Informations diverses - Notre commune - Politique locale - Conseil municipal - Conseil communautaire
0
Je suis très heureux de voir notre réseau des Petites Cités de Caractère s’agrandir avec la labellisation des communes d’Ecouché et de Longny-au-Perche. J’ai voulu développer ce label dans notre beau département pour porter toujours plus haut les atouts de notre destination touristique. Aujourd’hui ce sont au total sept communes labellisées qui offrent par leurs attraits et les animations mises en place, une raison de plus pour apprécier l’Orne.
Plus d'infos ici

N.D.L.R. : Il est très fâcheux que, si je suis bien renseigné, ce label soit réservé aux centres-villes et exclue l'hinterland. A Domfront-en-Poiraie, par exemple, seule la citadelle bénéficie de ce label, alors qu'il est bien évident que les manoirs environnants sis sur le territoire de la même commune sont liés historiquement, culturellement et touristiquement à cette citadelle. Sauf à vouloir nier cette réalité, on doit faire en sorte que ceci soit pris en compte. Que les élus se saisissent du problème ! Et, s'il le faut, qu'ils adaptent enfin la réglementation des petites cités de caractère afin de lui éviter d'être ainsi abusivement et ridiculement castratrice !

Ville de Domfront (via Facebook)
rédigé le dimanche 9 avril 2017
Informations diverses - Notre commune - Conseil municipal
0
Le guide Les Plus Beaux Détours de France 2017 vient de sortir ! Et Domfront-en-Poiraie en fait partie ☺

Diffusé à 212 000 exemplaires, il s'agit du premier guide touristique français. Une occasion de retrouver ou de découvrir de belles petites villes (de 2 000 à 20 000 habitants) qui font le charme et la diversité du tourisme français, le plus souvent hors des sentiers battus...

Pratique : la version papier est disponible à l'office de tourisme. Pour la version web, c'est par ici.

N.D.L.R. : Ce sera un grand jour celui où les responsables du développement du tourisme domfrontais comprendront que l'attrait touristique de Domfront-en-Poiraie tient aussi aux manoirs environnants. Ces manoirs font également partie du patrimoine architectural et historique de la commune, ce que seuls des ignares indécrottables et obtus peuvent continuer à nier, ignares indécrottables et obtus à dégager au plus vite, en commençant par l'adjointe au tourisme au conseil municipal de Domfront-en-Poiraie, Melle Aurélie LEROUX !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 9 avril 2017
Informations diverses - Notre commune - Conseil municipal
0
(début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 9 avril 2017 19:38
À : MAIRIE INTERNET
Objet : RE: Commentaire Facebook

Cher "Community manager",

J'ai lu votre commentaire avec intérêt.

Dois-je comprendre que vous n'avez pas encore remarqué que la participation à la vie politique, y compris locale, en qualité d'élu emporte de la part des intéressés (ou intéressées) acceptation de la critique, y compris véhémente dans la forme ou injuste sur le fond ? La véhémence doit certainement être appréciée en tenant compte de l'ouverture d'esprit de l'élu (ou élue) en question, de notoriété publique des plus limitées en l'espèce. Et injuste, la critique qui a retenu votre attention ne me le paraît pas du tout (d'autant que ce n'est hélas pas la première fois que la même erreur manifeste d'appréciation est signalée). A moins que vous ne disposiez d'informations que j'ignorerais et que je vous prierais alors de communiquer largement.

En tout état de cause, lorsqu'un élu (ou une élue) ne supporte pas la critique, il vaut sans doute mieux qu'il (ou elle) change d'activité. Je suis sûr que, dans le rôle qui est le vôtre, vous ne manquez pas de le lui rappeler avec zèle.
Qu'il (ou elle) en change avant que ses électeurs, las de son incompétence, ne lui désignent la sortie.

Quant à la photo, les droits que vous évoquez sont-ils ceux de Michelin ou d'Hachette ? Si oui, pouvez-vous m'indiquer à quel titre vous en disposeriez ? Ou bien ceux du propriétaire du tapis violet qui sert de fond à la photo, auquel cas je me ferais un plaisir de changer la photo dès que l'office de tourisme m'aurait prêté un exemplaire de ce guide incomplet diffusé avec leur aide.

Cordialement,

PPF


De : MAIRIE INTERNET <communication@villededomfront.fr>
Envoyé : dimanche 9 avril 2017 17:58
À : penadomf@msn.com
Objet : Commentaire Facebook

Monsieur Fourcade,

A la suite de votre dernier commentaire posté sur la page Ville de Domfront, nous vous invitons à relire l'ensemble des conditions d’utilisation de la page Ville de Domfront que vous trouverez dans la rubrique A Propos. Il y est notamment dit :

"Sont considérés comme indésirables, tous messages :

• Les propos diffamatoires, racistes, agressifs ou injurieux

• Les attaques directes entre participants,

La publication d’un contenu sur notre page vaut reconnaissance du caractère public de Facebook. En tant qu’utilisateur, vous êtes responsable de vos publications. Nous vous déconseillons donc de publier des données à caractère personnel ou qui pourraient engager votre responsabilité vis-à-vis de tiers."

D'autre part, nous vous informons que les photos diffusées sur la page Ville de Domfront ne sont pas libres de droits.

Cordialement,

Community Manager Ville de Domfront

(fin de citation)

Le Publicateur Libre
rédigé le jeudi 20 avril 2017
Informations diverses - Notre commune - Politique locale - Conseil municipal
0

N.D.L.R. : Inquiétant. Les pouvoirs publics veulent-ils encourager le vote Front National ? Cette annonce, à trois jours des présidentielles, au terme d'une campagne électorale manipulée de main de maître, le confirme hélas.

Ville de Domfront en Poiraie
rédigé le mercredi 2 mai 2018
Informations diverses - Notre commune - Politique locale - Conseil municipal
0
Domfront en Poiraie : élaboration du PLU.

La commune nouvelle de Domfront en-Poiraie vient de s’engager dans l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme. Ce document définit les règles pour quiconque veut construire, modifier, transformer, réhabiliter ou agrandir une construction sur le territoire des trois anciennes communes déléguées : Domfront, La Haute-Chapelle et Rouellé.

L’élaboration d’un PLU à cette échelle constitue une occasion de doter la commune nouvelle d’un outil juridique adapté aux nouveautés du Grenelle de l’Environnement en mettant en œuvre un projet global de développement et d’aménagement, respectant les impératifs du développement durable. Les évolutions législatives récentes imposent en effet aux documents d’urbanisme une prise en considération accrue des problématiques d’environnement, de consommation d’espaces agricoles et naturels, de préservation des continuités écologiques, de maîtrise de l’énergie et des déplacements motorisés.

Ce document donnera une large place à la question de la préservation et de la mise en valeur du patrimoine, au travers de la constitution d’un Site Patrimonial Remarquable (SPR). Au-delà de l’outil réglementaire que constitue le PLU, son élaboration doit permettre l’éclosion d’une vision du territoire prospective, croisée et partagée afin de produire un document qui devienne le socle des politiques d’aménagement du territoire.

Parce qu’il fixe la stratégie communale en matière d’urbanisme et de développement durable pour les 10 à 15 ans à venir, le PLU (conduit sur environ 2 ans) sera le fruit d’une longue réflexion engagée par le conseil municipal, réflexion à laquelle les habitants seront associés au travers :
– de 2 réunions de concertation ou d’information lors de l’écriture du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durables) et avant l’arrêt du PLU ;
– de la tenue d’un registre d’observations, disponible en mairie, dans lequel les habitants pourront inscrire leurs avis ou remarques sur le projet de PLU ;
– d’une exposition sur l’avancée des travaux (dans le hall de la mairie) ;
– d’articles dans le bulletin municipal et/ou sur le site de la mairie ;
– d’une enquête publique qui aura lieu suite à l’arrêt du PLU au cours de laquelle chacun pourra formuler ses éventuelles remarques sur le projet.

N.D.L.R. : On suivra ça de près. Quand j'entends parler du Grenelle de l'Environnement, je vérifie que ma kalachnikov est prête à fonctionner. On s'assurera que les écolos ripoux ne nous refilent pas leurs véroles habituelles.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 25 mai 2018
Informations diverses - Notre commune - Politique locale - Conseil municipal
0
J'ai assisté hier soir à une séance du conseil municipal de Domfront-en-Poiraie.

J'avais remarqué que l'ordre du jour comportait le vote des "objectifs du plan local d'urbanisme" et je voulais m'assurer qu'il n'était pas dit d'horreurs à propos de projets d'implantation d'éoliennes. Il en a bien été ainsi, ce qui ne m'empêchera pas de rester vigilant à ce sujet.

Il a été question également du projet de comice agricole qui devrait se tenir dans notre localité les 31 août et 1er septembre 2019. Je n'ai pas manqué, après la séance, de proposer à l'adjoint en charge, Marcel FOLLIOT, que le manoir de la Chaslerie abrite cette manifestation. Il me reste à espérer que cette fois-ci, le jaloux morbide local n'usera pas de sa sinistre influence, également locale, pour entraver cette proposition auprès de ses potes du "Lion's Club", influents en la matière, ainsi qu'il l'avait encore fait, vis-à-vis d'autres personnes, il y a quelques mois à peine, à propos de "Plantes en fête".